L’art martial idéal pour l’auto-défense

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Pour une minorité des gens, les arts martiaux doivent être pratiqués dans l’unique but de pouvoir se défendre des malfaiteurs. Par contre, certains veulent les pratiquer juste pour le sport, c’est-à-dire les compétitions, etc.

1. Le Krav maga
En matière de combat rapproché, le Krav maga est le plus pratique. Il est d’origine Israélo-Tchécoslovaque, créé par Imy Lichtenfeld, mais de nombreuses techniques provenant d’autres arts ont également contribué à sa conception : le muay-thaï, la boxe, le jujitsu, le judo, même la lutte. Le corps à corps est la spécialité du Krav maga, pourtant, il n’est pas vraiment qualifié d’art martial, de la simple raison que les compétitions ne comportent pas beaucoup de règles.

* Self-défense
Dans n’importe quel situation, un attaque à main armée, par exemple, un pratiquant du Krav maga ayant été bien formé réussirait à neutraliser facilement l’assaillant grâce à un espace psychologique plus développé.

2. Le Jujitsu
Les spécialités des Jujitsu (technique de la souplesse) ce sont les techniques de projections ou Nage waza, ce qui est très utiles dans les combats rapprochés ou corps à corps. La projection est sa spécialité car le Jujitsu descend du Judo, mais c’est également un art martial traditionnel japonais.

* Self-défense
La technique de projection des Jujitsuka permet au pratiquant de contrôler, ou de neutraliser un malfaiteur. La projection est une technique très efficace en matière d’autodéfense, mais elle est également très violente, ainsi, un coup non calculé venant du pratiquant pourrait être fatal pour l’assaillant.

3. Le Kick boxing
Dans le kick boxing américain, les règles sont très stricts, et les pratiquants doivent toujours s’y plié. En effet, il existe d’autres arts de ce genre comme le kick boxing Japonais, et même le kick boxing Européen.

* Self-défense
Dans le cas d’une agression directe, soit le pratiquant frappe l’agresseur mortellement, soit ce dernier se déstabilise face à une arme meurtrière (arme à feu), en raison de l’habitude à suivre les règles sur le ring. Mais en restant concentré, il pourrait aussi neutraliser son agresseur en moins de 2.

En matière de survie, tous les arts martiaux peuvent être utiles ; ce n’est pas juste grâce aux performances au combat qu’on peut réussir à survivre, mais peut-être aussi grâce au sang froid.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »