Trafiquer le compteur d’eau : les risques encourus

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Dans le but de diminuer ses factures d’eau, on pourrait être tenté à trafiquer le compteur d’eau. C’est chose possible, néanmoins, c’est illégal et passible de lourde amende.

Comment trafiquer un compteur d’eau ?

Sur le web il existe diverses astuces simples à réaliser pour bloquer le compteur d’eau. Toutefois, le plus connu d’entre eux reste le blocage du compteur avec une serre joint. Le seul problème avec cette démarche, c’est qu’il pourrait ne pas fonctionner avec les nouveaux types de compteurs. D’autres techniques sont également assez exploitées. Elles ne consistent pas à bloquer le compteur, mais à le faire tourner à l’envers ce qui permet d’avoir une consommation d’eau quasi nulle.

Est il conseillé de le faire ?

Non, trafiquer votre compteur d’eau vous expose à de nombreux risques. D’ailleurs avec les nouveaux compteurs actuels, il est désormais plus simple de détecter les fraudes au compteur.

Quels sont les risques ?

En trafiquant votre compteur d’eau, vous allez peut être faire des économies de quelques euros, mais si jamais vous vous faites surprendre, vous allez avoir de gros ennuis. La fraude au compteur d’eau pourrait entrainer des amendes qui peuvent aller jusqu’à des milliers d’euros. Pour les techniciens qui proposent ce type de prestation aux usagers, une peine d’emprisonnement pourrait être à prévoir car c’est une pratique qui peut engendrer une sanction pénale.

Demandez conseils pour réduire votre consommation

Vous voulez réduire votre consommation en eau ? Faites le légalement, demander des conseils sur le web ou plus encore à votre plombier pour vous permettre de dépenser moins d’eau. En cliquant ici, vous pouvez découvrir plusieurs astuces qui peuvent vous permettre de non seulement diminuer votre consommation en eau. Ce portail web offre également des astuces pour vous aider à résoudre les problèmes de plomberie par vous-même.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »